Brasserie, gastronomique, traditionnelle... Qui est le meilleur?

On se croit tous dans la meilleure partie du métier et surtout on arrive parfois à voir les autres d'un mauvais œil !  Alors la guerre est déclarée !

Brasserie, gastronomique, traditionnelle... Qui est le meilleur?

Vous aussi, vous connaissez ce sentiment !

Un peu comme une sorte de jugement.

"Tu as vu, il boss dans une brasserie énorme !"

"Ça y est,  il ne se sent plus depuis qu'il est dans un restaurant étoilé "

Au final, on se croit tous dans la meilleure partie du métier et surtout on arrive parfois à voir les autres d'un mauvais oeil !

Alors la guerre est déclarée !

Gastronomique, fast-food, brasserie, traditionnelle, restaurant à thème !

Qui en sortira vainqueur ?

L'offre et la demande.

gastronomiqueBon peut-être que l'introduction vous paraît un peu trop poussée, mais vous voyez quand même très bien de quoi je veux parler. Cette petite rivalité qu'il y a entre les différents types de restauration. Celle qui fait que certains cuisiniers qui boss en étoilé regarde de haut leurs collaborateurs qui travaille en traditionnel ! Je vous rassure aussi, tout le monde n'est pas comme ça et bien heureusement pour nous et notre métier !

Ceux qui me connaissent savent que j'ai toujours travaillé en restaurant gastronomique. Cela ne signifie pas que lorsque je sors pour aller manger au restaurant, je ne vais que dans des étoilés !  Financièrement parlant, il y aurait un blocage aussi :-). Bref, ce que je veux dire,  c'est que tout type de restauration correspond à la demande. Demain, vous aurez envie de manger un truc rapide sur le pouce, ou un autre jour de passer un bon repas en famille dans une auberge traditionnelle (si vous ne bossez pas bien sûr ;-) ). Et surtout, l'important ne réside pas dans le fait de dire qu'un tel type de restauration est meilleure que l'autre, mais de dénicher celui qui est fait avec passion !

Là, on rentre dans le dur du sujet !

De l'amour, de l'amour, de l'amour ...

gastronomique

Une cuisine restera toujours excellente si elle est faite avec cette étincelle dans les yeux du cuisinier. J'ai eu mangé des burgers sur un petit coin de table juste incroyable pour moins de 10 euros. Il s’avérait que le cuisinier faisait ses sauces et ses buns lui-même et qu'il se fournissait en viande chez un des meilleurs boucher de la capitale ! Pourtant pas d'étoile, ni de nappe sur la table. Juste des bons produits, une belle cuisson et l'assaisonnement parfait. Ce trio garantit une certaine qualité au plat servi! Enlever un élément et l'ensemble s’effondre.

La cuisine serait aussi simple que ça ? ;-)

Produit, cuisson, assaisonnement! Les bases d'un plat réussit !

Certains vont dire que la haute cuisine gastronomique est l'élite de la cuisine. Certes, les recherches des plats, de mode de service ou encore de vaisselle sont poussées à leurs paroxysmes. Mais pour ce qui est de la gourmandise, de la qualité du produit ou encore du savoir-faire du cuisinier. Pas besoin de tout ça. Il faut arrêter cette idée, qui est de comparer des petits restaurants traditionnels aux majestueuses maisons étoilées. De plus, certaines inspirations des plats des restaurants étoilés ne viennent t'elles pas de la Street Food. Ou encore, penser au maître sushi qui travaille dans sa petite échoppe. Il possède peut-être plus de savoir-faire que tous les commis d'un 3 étoiles réunis.

Les petits Poucet.

Ce qu'il faut comprendre également, c'est que plus le restaurant devient gros, plus cela devient l'usine. De ce fait, en découle une baisse de la qualité, c'est certain. C'est pour ça qu'aujourd'hui je veux aussi mettre en avant tous les petits ! Ces petits restaurants qui triment pour avoir une qualité de cuisine, qu'elle soit gastronomique, traditionnelle...

Et j'aimerais faire une mention spéciale à ces "fast-food" qui se sont développés ces dernières années. En effet, dans beaucoup d'autre pays, on voit beaucoup de petites boutiques pour manger sur le pouce et surtout on y mange bon ! Cette épidémie du bien manger même sur un simple sandwich est bénéfique pour nous tous, les gens prennent conscience de la qualité de bien bien se nourrir. 

gastronomique

Attention, je tiens à le dire clairement, je ne fais pas l'apologie de toutes ces chaînes de restauration rapide du style Mac Donald ou encore Burger King qui pour moi sont une hérésie sur le plan gustatif et de la santé. Je vais m’arrêter là pour ces deux-là sinon je vais être désagréable ;-) .

Ce qu'il y a de sur, c'est que tout le monde ne peut pas bosser dans un 3 étoiles, c'est à chacun de trouver quel sera son mode de restauration idéal. Celui qui correspondra le mieux à ces attentes sur le point de vue de l'épanouissement personnel, la vie de famille, de ses envies... Il n'y a pas de type de restauration qui soit meilleur qu'un autre, c'est comme je le disais, juste une question de passion du cuisinier.

Alors, continuons à tirer vers le haut toutes les formes de la cuisine française pour garantir sa notoriété dans le monde entier !

#cookpower


Ecrit par

Romain

Romain Bonnier
Chef passionné

Je m'appelle Romain Bonnier. Je suis cuisinier de métier (comme vous ? :) ), et j'ai 29 ans. Mes parents n'avaient pas de restaurant. Ils n'étaient pas cuisiniers non plus. J'ai donc débuté seul, avec ma passion et une furieuse envie de rejoindre la grande famille des restaurateurs. De mes débuts chez Bocuse, jusqu'à ma dernière expérience parisienne dans le grand restaurant du chef Christian Le Squer, j'ai découvert un monde incroyable.

Ces articles pourraient vous intéresser

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (1er partie)

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (1er partie)

Certain serait tenté de dire que les cuisiniers sont parfois légèrement tendu. Ne ce sont-ils jamais posé la question du pourquoi du comment ?

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (2eme partie)

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (2eme partie)

Vous avez aimé, tagué, partagé la première partie des trucs qui énervent. Vous allez forcément vous retrouver dans ces 5 points qui arrivent, au programme : Cuistots, ouimaististe et livreurs assidu !!!

Travailler en couple dans la restauration ?

Travailler en couple dans la restauration ?

Travailler en équipe est toujours compliqué en cuisine. Il faut s’adapter au caractère de chacun et éviter les conflits quand cela est possible. Alors, la difficulté augmente quand on travaille avec le conjoint ou la conjointe.

Commentaires

Vous devez être connecter pour publier un commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous.


Avatar

Fabienne Aimable, Il y a 6 mois

Merci beaucoup ça rassure

Envie de suivre l'aventure et de rester informer
grâce à la communauté professionnelle ?