Comment recevoir des réservations dans son restaurant sans se ruiner

De plus en plus de restaurateurs se plaignent de devoir payer des commissions aux sites apporteurs d’affaires pour recevoir des réservations. Pourtant, il existe des solutions gratuites.

Comment recevoir des réservations dans son restaurant sans se ruiner

Explications avec Zenchef, leader des systèmes de réservation en ligne, sans commissions.

 

La réservation est un moyen de mieux piloter son restaurant. Cette action permet en effet de de mieux prévoir le nombre d’employés et les commandes afin de pouvoir satisfaire le nombre de couverts attendus sur les différents services. Inspirés par le secteur de l'hôtellerie, certains sites apporteurs d’affaires proposent aux restaurateurs d’être référencés sur leurs plateformes et de facturer toutes les réservations en ligne passant par cette dernière. Une commission de deux euros par couvert qui rogne les marges des restaurateurs et dont ils pourraient limiter l’impact, voire ne pas débourser. Découvrez comment faire le marketing de son restaurant sans payer de commissions.

 

#1 Accepter les réservation en ligne directement sur son site internet

Le site internet d’un restaurant constitue sa vitrine en ligne. Bien référencé, avec un design attractif et qui se lit sur tous les formats (ordinateurs, tablettes et téléphones), de belles photos de plats et de la salle, des onglets utiles comme celui des menus, il peut devenir un formidable argument de vente auprès des clients. En y intégrant un système de réservation en ligne, il devient ainsi un canal d'acquisition gratuit de réservations pour le restaurateur.

 

#2 Mettre un lien vers la réservation en ligne sur la page Facebook de son restaurant

Avoir une page Facebook pour son restaurant est devenu presque un pré-requis pour exister auprès des clients de la génération Y (nés entre 1980 et 2000). Le réseau social permet de mettre en avant de multiples facettes de son établissement : des photos de l’équipe, de plats, des vidéos de la cuisine, l’annonce des événements, etc. mais aussi et surtout un bouton bleu pour inciter les abonnés de la page du restaurant à réserver sans devoir prendre leur téléphone ou aller sur le site internet du restaurant. La seule obligation est de bien connecter son module de réservation en ligne sans commissions, à la page Facebook de son restaurant.

 

#3 Envoyer des newsletters

Un fichier clients digital permet de mieux connaître ses clients mais aussi de les inciter à revenir en leur envoyant régulièrement des nouvelles du restaurant. La newsletter peut être un formidable outil marketing pour votre restaurant pour annoncer sa nouvelle carte, présenter un nouveau membre de la brigade, lancer des offres spéciales et inciter à la réservation en quelques clics, en ajoutant un simple lien vers le système de réservation. Dans leur espace Zenchef, les restaurateurs peuvent gérer les réservations qui viennent d’Internet (site internet et Facebook), leur fichier clients (dont ils sont les seuls propriétaires) qui se complète automatiquement et l’envoi de newsletter, sans coût supplémentaire.

 

Article de notre partenaire :  Zenchef 


Ecrit par

Romain

Romain Bonnier
Chef passionné

Je m'appelle Romain Bonnier. Je suis cuisinier de métier (comme vous ? :) ), et j'ai 29 ans. Mes parents n'avaient pas de restaurant. Ils n'étaient pas cuisiniers non plus. J'ai donc débuté seul, avec ma passion et une furieuse envie de rejoindre la grande famille des restaurateurs. De mes débuts chez Bocuse, jusqu'à ma dernière expérience parisienne dans le grand restaurant du chef Christian Le Squer, j'ai découvert un monde incroyable.

Ces articles pourraient vous intéresser

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (1er partie)

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (1er partie)

Certain serait tenté de dire que les cuisiniers sont parfois légèrement tendu. Ne ce sont-ils jamais posé la question du pourquoi du comment ?

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (2eme partie)

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (2eme partie)

Vous avez aimé, tagué, partagé la première partie des trucs qui énervent. Vous allez forcément vous retrouver dans ces 5 points qui arrivent, au programme : Cuistots, ouimaististe et livreurs assidu !!!

Travailler en couple dans la restauration ?

Travailler en couple dans la restauration ?

Travailler en équipe est toujours compliqué en cuisine. Il faut s’adapter au caractère de chacun et éviter les conflits quand cela est possible. Alors, la difficulté augmente quand on travaille avec le conjoint ou la conjointe.

Commentaires

Vous devez être connecter pour publier un commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous.

Envie de suivre l'aventure et de rester informer
grâce à la communauté professionnelle ?