Le chef est une femme !

Femme en cuisine. Attention, sujet délicat ! Pas de tabou sur une vie en cuisine C'est un fait, la place des femmes en cuisine est minoritaire.

Le chef est une femme !

Femme en cuisine, sujet délicat !

Pas de tabou sur une vie en cuisine.

C'est un fait, la place des femmes en cuisine est minoritaire.

L'idée de cet article qu'est-ce que c'est?

Ce n'est pas voir le côté négatif de la chose. Je pourrais vous lister les pourcentages d'homme-chef étoilé ou bien le nombre moyen de femmes en cuisine.

Mais, ce dont je veux parler est bien plus intéressant et optimiste.

Connaissez-vous ce film de Mélanie Laurent, "Demain".

Il parle du climat. Ce que je retiens,  c'est comment le film est tourné, vers les solutions et non les problèmes.

Parlons-en maintenant !

Parlons-en de ces femmes qui font bouger les choses, apporte de l'élégance en gastronomie, qui font évoluer la cuisine en cassant les codes.

Un des exemples les plus marquants se trouve chez Paul Bocuse.

En effet, ayant travaillé il y a maintenant 10 ans à l'auberge du pont de Collonge. Je me rappelle que les femmes en cuisine étaient complètement absentes. Et là, dans le temple de tradition française, je découvre, il y a quelques mois qu'une jeune Québécoise est venue renforcer l'équipe de pâtisserie.

Autre exemple également dans le groupe Bocuse.

Connaissez-vous Tabata Mey (ex-Bonardi) ? Ancienne candidate de top chef, ayant fait ces armes chez la rude et formatrice maison Le-Bec. Elle devient en 2013 première chef d'un restaurant Bocuse. Elle tiendra pendant plus d'un an "Marguerite"  et y apportera toute sa technique et sa féminité. Depuis elle a ouvert son propre restaurant, Les Apothicaires, et contribue à faire briller la gastronomie française.

Une cuisine d'antan avec le regard d'une femme du XXIe siècle, expliquait alors le groupe Bocuse. Les mères ont joué un rôle important dans la formation de Paul Bocuse. Choisir une femme aux commandes de ce nouvel établissement est une manière de leur rendre hommage ainsi qu'à toutes ces cuisinières qui ont choisi ce métier.

Groupe Bocuse

On avait pourtant si bien commencé.

Eugénie Brazier, La Mère Poulard, Marguerite bise... Ces femmes emblématiques de la cuisine française ont contrfemmeibué à la réputation de notre gastronomie d'aujourd'hui. Qui plus est, elles ont formé bon nombre de grands chefs.

A une certaine époque, les femmes chef étaient très dures envers elles-mêmes et envers les autres. C'est grâce en partie à cela qu'elles pouvaient s'imposer dans une brigade. Regardez le parcours de Ghislaine Arabian ou encore celui d'Anne-Sophie Pic, elles ont su s'imposer dans les années 80 90 et font partie aujourd'hui des chefs les plus reconnus au monde !

Ce que j'admire chez les femmes chef d'aujourd’hui, c'est leur identité, elles s’affirment en tant que femme en cuisine. Elles imposent une féminité contagieuse dans l'assiette. Oui, aujourd'hui même les chefs masculins parlent de faire ressortir leur féminité en cuisine. Pensez-vous que dans les années 80 les chefs auraient osé tenir de tel propos ?

La révolution est en marche !

Il faut dire que le métier change, en bien, il est moins physique, les méthodes d'apprentissage sont moins rudes, et surtout les esprits sont plus ouverts.

Ces trois dernières années, nous constatons une féminisation de nos étudiants, la promotion de notre Bachelor restauration 2012-2013 accueille 84 femmes pour 55 hommes

Bruno de Monte, Ferrandi

Mais bon sang, ouvrons les yeux !

Elles sont là.

Enfin, plutôt derrière leurs fourneaux.

A travailler, tout aussi dur que n'importe quel autre cuisinier.

Demandez à Julia Sedefdjian si elle n'a pas su s'imposer comme plus jeune chef étoilé a 21 ans.

Dominique Crenn a été élue la meilleure chef du monde en 2016

Stéphanie Le Quellec tient les rênes des cuisines du "Prince De Galles", un des plus beaux hôtels de Paris

Christelle Brua qui officie avec Frédérique Anton, est chef patissiére du Pré Catelan, 3 étoiles Michelin.

Nina Métayer a été élue "Patissiére de l'année" par "Le Chef" magazine et "Gault et Millau".

Admirez Nadia Santini ! Chef 3 étoiles en Italie depuis plus de 20 ans.

Kristin Frederick a inspiré des milliers de gens avec le concept du "Camion qui fume ".

Andrée Rosier a été la première femme meilleur ouvrière de France

Ana Roš vient tout juste d'être élu la chef de l'année 2017.

Léa Linster est la première femme à avoir remportée le Bocuse d'or 

femme

Alice Bardet,

Hermance Carro,

Laurence Salomon,

Anne Claire Lamand,

Hélène Darroze,

Flora Mikula,

Clare Smyth,

Cristina Bowerman,

Amandine Chaignot,

Ana Luiza Trajano,

Niki Nakayama,

Adeline Grattard,

 Nicole Fagegaltier

Virginie Basselot...

femmefemme

Voilà qui promet un bel avenir pour la gastronomie féminine !

Alors, soyons plus ouvert!

Parlez-en autour de vous.

Partager cet article.

Pour permettre à ces femmes, d'être plus connues aux yeux du monde et surtout reconnu, à leur juste valeur par tous les guides gastronomiques.

 


Ecrit par

Romain

Romain Bonnier
Chef passionné

Je m'appelle Romain Bonnier. Je suis cuisinier de métier (comme vous ? :) ), et j'ai 29 ans. Mes parents n'avaient pas de restaurant. Ils n'étaient pas cuisiniers non plus. J'ai donc débuté seul, avec ma passion et une furieuse envie de rejoindre la grande famille des restaurateurs. De mes débuts chez Bocuse, jusqu'à ma dernière expérience parisienne dans le grand restaurant du chef Christian Le Squer, j'ai découvert un monde incroyable.

Ces articles pourraient vous intéresser

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (1er partie)

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (1er partie)

Certain serait tenté de dire que les cuisiniers sont parfois légèrement tendu. Ne ce sont-ils jamais posé la question du pourquoi du comment ?

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (2eme partie)

Les 10 trucs qui rendent fou les cuisiniers !! (2eme partie)

Vous avez aimé, tagué, partagé la première partie des trucs qui énervent. Vous allez forcément vous retrouver dans ces 5 points qui arrivent, au programme : Cuistots, ouimaististe et livreurs assidu !!!

Travailler en couple dans la restauration ?

Travailler en couple dans la restauration ?

Travailler en équipe est toujours compliqué en cuisine. Il faut s’adapter au caractère de chacun et éviter les conflits quand cela est possible. Alors, la difficulté augmente quand on travaille avec le conjoint ou la conjointe.

Commentaires

Vous devez être connecter pour publier un commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous.


Avatar

Fabienne Aimable, Il y a 6 mois

Génial toutes ses femmes chef cela réchauffe le coeur on se sent moins seule derrière les foirneaux

Envie de suivre l'aventure et de rester informer
grâce à la communauté professionnelle ?