A propos

« 1 février 2016.
C'est l'explosion de joie. Les mains tremblantes, je regarde mon téléphone portable, les yeux dans le vide. C'est fait, on l'a !
Je suis désorienté, entre une joie incroyable et un soulagement profond.
Tant d'efforts pour en arriver là.
Une personne exceptionnelle en guise de chef d'orchestre. Avec un génie culinaire hors du commun.
Une brigade au talent incroyable, de la cuisine à la salle, en passant par l'accueil. Une équipe soudée, qui se bat chaque jour pour faire de chaque service, un moment inoubliable pour nos clients. » !

Cet échange a eu lieu il y a un an et demi, au sein du dernier restaurant dans lequel je travaillais à Paris. L'équipe, emmenée par un chef talentueux et visionnaire venait d'obtenir le Graal. La 3ème étoile. Cette étoile qui félicite les efforts et le talent exceptionnel d'une équipe complète, de la cuisine à la salle.

Mais ça n'a pas toujours été ainsi...

Je m'appelle Romain Bonnier, je suis un cuisinier.
Ordinaire. Passionné. Généreux.
C'est ma vie.
C'est pourquoi j'ai lancé Une Vie en Cuisine, pour partager ma passion avec les professionnels de la gastronomie.

Un petit gars de la campagne...

Romain Bonnier C'est moi sur la photo. J'étais jeune, insouciant, et je rêvais d'aventures culinaires :).

Je suis originaire des monts du Forez dans la Loire, pas très loin de Saint-Etienne. J'ai grandi dans une ferme où mes parents avaient le sens des bonnes choses. Un bon poulet bien charnu, le lait cru encore chaud dans la biche, le jambon cru qui séchait au grenier… Une vraie école de la vie pour apprendre la valeur des bonnes choses.

Malgré ma forte envie de devenir boulanger, mes parents m'ont orienté vers la cuisine en me vendant une certaine ressemblance du métier, mais surtout, que ce serait un métier moins dur, s'il savait... :)

Résultat, après 4 ans d'études, je rentrais en tant que commis chez Paul Bocuse, 3 étoiles. Une passion grandissante s'emparait de moi, de jour en jour.
Ce fut de très belles années, j'aime à dire que c'était l'école de la vie. Un peu le service militaire que nous ne faisons plus aussi. Une maison dure et formatrice avec ses 3 chefs MOF, qui au quotidien, étaient là pour nous former. C'est là où j'ai appris le sens du mot rigueur. Là aussi, que j'ai compris l'importance d'avoir les bases de la cuisine traditionnelle française pour réussir dans la gastronomie moderne d'aujourd'hui.

L'aventure parisienne.

« Tu ne seras jamais un bon cuisinier si tu ne montes pas à Paris »

Cette phrase, qu'un de mes chefs prononçait, m'avait fasciné à l'époque, je devais absolument voir de mes propres yeux ce qui se passait dans les cuisines de la capitale.
Me voilà arrivé dans les cuisines du chef Alain Dutournier, 2 étoiles. C'est dans cette brigade que j'ai su monter les échelons, petit à petit, pour arriver au poste de second de cuisine. Grâce au chef, Laurent Bouveret, qui m'a fait confiance et a su me montrer la voie. Grâce aussi aux actions que je mettais en place tous les jours avec humilité.
En quête de nouvelle aventure, je me suis retrouvé dans les cuisines d'un des plus beaux palaces : Le Cinq avec Christian Le Squer. Nous avions en ligne de mire les 3 étoiles au guide Michelin. Stratégie pour atteindre l'excellence, augmentation considérable de ma créativité et surtout la rencontre de gens passionné et inspirant. Voilà le bilan !

18 mois après, les efforts étaient récompensés, nous avions atteint les 3 étoiles !
L'envie de revenir aux sources se faisant sentir, je décide de partir vivre en Savoie, terre d'origine de ma femme. Aujourd'hui, je découvre avec Le chef Alain Perrillat-Mercerot, une cuisine généreuse et identitaire. Ou quête des produits et connaissances du terroir se mélangent.
La suite de l'histoire, c'est avec vous que j'ai envie de l'écrire.

J'ai envie de vous partager...
Partager mes méthodes et mes analyses. Vous livrez les leviers qui ont fait de moi qui je suis aujourd'hui. Pour que vous aussi, vous fassiez partie de ce groupe de cuisinier qui va écrire le futur de la gastronomie française.

Cela fait 10 ans que je travaille en cuisine. Je n'ai travaillé que dans des restaurants étoilés, une, deux et trois étoiles. J'ai connu chez Paul Bocuse la rigueur et surtout la grande cuisine traditionnelle française (qui entre nous, reste la meilleur au monde ;-) ). Alain Dutournier m'a fait découvrir l'authenticité et l'importance du goût. Je suis allez chercher avec Christian Le Squer les 3 étoiles au sein d'une cuisine moderne et épuré. Actuellement, avec Alain Perrillat-Mercerot je poursuis mon chemin, avec une cuisine généreuse basé sur la nature et les produits locaux.

Envie de suivre l'aventure et de rester informer
grâce à la communauté professionnelle ?